La Mess

electro music

  • 79 votes

La Mess

« Sweet Rage », le premier album de Jessica Fitoussi et Yvan Ginoux, est un condensé de soul électronique et moderne qui n’a pas à rougir face aux productions anglo-saxonnes.

En général, quand il est question de mêler les influences, mixer le rap à l’électronique en passant par le dubstep, les regards se tournent vers Londres, capitale du métissage.

Une fois n’est pas coutume, pas besoin de se ruiner avec un Eurostar ni de manifester contre le Brexit, la bonne nouvelle du mois d’avril vient de Paris, où deux Français ont décidé d’accrocher leurs influences (Massive Attack, Hudson Mohawke) au-dessus d’un premier album taillé pour ceux pour qui choisir entre les catégories rebute.

Après le single These days, petite cathédrale bâtie sur un cimetière de chanteurs gospel, les deux passent la seconde sur leur premier album où La Mess livre un essai original qui évite tous les clichés du genre (la démesure, le chant à gorge déployée, les costumes à la Whoopi Goldberg) et s’impose tranquillement dans les bonnes surprises du printemps.